Merci à Hugo Maxwell, qui a posé la question de ce mois-ci. Sa question est très pertinente pour la plupart d’entre nous qui sommes des employés. Hugo est un scientifique de l’Irish Marine Institute. Chaque mois, son employeur cotise à son régime de retraite. De cette façon, il recevra une pension du gouvernement lorsqu’il atteindra l’âge de la retraite. Pourquoi devrait-il alors se donner la peine d’épargner en vue de sa retraite ? Nous pensons qu’il y a de bonnes raisons de le faire.

Les systèmes de retraite dans l’UE ne sont pas trop mauvais

Les systèmes de retraite de la plupart des pays de l’UE sont bons pour les citoyens. L’objectif de tout système de retraite est de maintenir le niveau de vie des gens au moment de leur départ à la retraite, ce qui signifie que la plupart des systèmes de retraite ne sont pas particulièrement mauvais. Tout au long de notre vie professionnelle, nous contribuons à notre pension par le biais de diverses taxes. Lorsque nous atteignons l’âge de la retraite, nous avons accumulé suffisamment d’argent pour que l’État puisse nous verser une pension mensuelle.

Par exemple, l’OCDE calcule que la pension moyenne d’un employé belge est de 66 % de son dernier salaire. Cela équivaut à une pension mensuelle d’environ 1 195 euros.

Pourquoi il est sage d’épargner aussi pour sa propre pension

Pourtant, il y a plusieurs raisons pour lesquelles il est judicieux d’épargner en vue de la retraite.

  • Tu souhaites avoir une retraite plus confortable. Par exemple, tu veux utiliser tout ce temps libre pour voyager dans le monde entier. Mais voyager n’est pas gratuit, et la pension versée par l’État peut ne pas suffire à couvrir ces dépenses.
  • Nous ne pouvons pas supposer que les systèmes de pension actuels seront les mêmes dans 40 ans. Les systèmes de pension des pays développés sont soumis à une pression énorme et des réformes sont nécessaires. Il n’est pas clair cependant quels seront ces changements et comment ils nous affecteront.
  • Actuellement, l’État nous impose l’âge de la retraite. En épargnant pour ta propre pension, tu peux prendre les choses en main et prendre ta retraite dès que tu as suffisamment épargné ! Lis la suite pour connaître le montant nécessaire pour prendre ta retraite.

Améliorez ta retraite

Dans “Pourquoi tu devrais investir passivement ton épargne”, nous avons mené une petite expérience. Nous avons présenté Emma, qui a commencé à épargner 100 euros par mois à l’âge de 25 ans. Elle a investi ses économies dans des fonds indiciels diversifiés et à faible risque. À 65 ans, les 48 000 euros qu’elle a versés tout au long de sa vie professionnelle ont atteint le montant stupéfiant de 335 185 euros. C’est presque 7 fois plus que ce qu’elle a investi !

Cet exemple vise à montrer que les petites contributions peuvent atteindre des montants importants au fil du temps. C’est l’effet cumulatif en action. Commence donc à épargner dès maintenant, et tu pourras compléter ta pension d’État avec un joli bonus. Avec le montant qu’Emma a épargné, elle peut se payer 931 euros de plus par mois entre 65 et 95 ans.

Évolution de l'épargne d'Emma au cours de sa vie professionnelle

Les réformes des systèmes de pension financés par l’État sont source d’incertitude

Au cours des dernières années, les systèmes de retraite par capitalisation de l’État ont été soumis à une pression croissante. La raison principale en est le changement radical de la démographie qui a commencé à se produire. Tout d’abord, l’espérance de vie augmente. En Belgique, les gens pouvaient espérer vivre jusqu’à 73 ans en moyenne en 1980. En 2016, elle est passée à 81 ans et le gouvernement s’attend à ce qu’elle atteigne 87 ans en 2060.

Evolution de l'espérance de vie en Belgique

Deuxièmement, la génération des baby-boomers, c’est-à-dire ceux qui sont nés après la Seconde Guerre mondiale, arrive à l’âge de la retraite. Cela représente beaucoup de personnes qui quittent la vie active et qui recevront des pensions de l’État.

La conséquence de cette évolution est que près de 40 % de la population belge aura plus de 67 ans en 2060. Aujourd’hui, seuls 25 % de la population se trouvent dans cette tranche d’âge.

Nous pensons que les systèmes de pension actuels doivent s’adapter à ces nouvelles circonstances démographiques. Il est impossible de dire à quoi ressembleront ces réformes. Elles pourraient être bonnes, mais aussi mauvaises. Et cette incertitude est exactement le risque que nous voulons atténuer en épargnant pour notre propre pension.

Choisis ton propre âge de retraite

En Belgique, l’âge de la retraite est de 65 ans. Il passera à 66 ans en 2025 et à 67 ans en 2030. On ne sait pas ce qu’il sera en 2060.

Le summum de l’épargne pour la retraite est d’épargner suffisamment pour prendre sa retraite avant l’âge officiel de la retraite. Tu peux calculer l’épargne nécessaire en utilisant la règle des 25 (nous l’avons mentionnée dans la question du mois dernier “Combien dois-je penser à épargner chaque mois à 29 ans ?”). La règle dit que tu dois épargner environ 25 fois plus que tes dépenses annuelles pour prendre ta retraite. Chaque année, tu peux alors retirer jusqu’à 4 % de tes fonds. L’avantage est que la règle suppose que tu ne recevras aucun revenu supplémentaire, comme une pension de l’État.

Imagine que tu veuilles te verser une pension de 2 000 euros par mois. Un calcul rapide montre que tu peux prendre ta retraite dès que tu as 600 000 euros d’économies !

Conclusion

Nous avons la chance de vivre dans une région du monde où les systèmes de retraite sont parmi les meilleurs. Pourtant, nous pensons que tu peux avoir une retraite plus confortable en épargnant à côté. En outre, le système de retraite actuel doit s’adapter à l’évolution démographique. Mais nous ne savons pas comment il va évoluer. Nous pouvons réduire ce risque d’incertitude en épargnant pour notre propre retraite.