Nous nous asseyons avec Pierre Abergel, le designer de l’application mobile de Curvo. Nous discutons avec lui de la façon dont il a abordé le processus, nous en apprenons plus sur son parcours et aussi sur ce dont il est le plus fier dans son travail !

Parle-nous de toi et de ce que tu fais

Bonjour ! Je suis un designer UX/UI en freelance qui adore travailler avec des startups qui démarrent à peine.

Sur quels types de projets as-tu travaillé dans le passé ?

J’ai la chance de bosser avec quelques incubateurs de startups en Belgique et d’autres me contactent directement. Mais je ne fais pas que ça ; j’ai dans ma carrière aussi goûté à la corporate life en travaillant pour des grosses compagnies, c’est aussi très formateur.

Comment as-tu abordé le travail sur l’expérience de l’utilisateur de Curvo ?

Le projet Curvo m’a plu dès le début, le triste sort que connaît l’épargne et la période de la vie que j’entame maintenant m’ont fait longuement réfléchir à où et comment placer mes économies.

Étant moi-même à la recherche de ce type de produit, je n’ai pas eu de mal à m’identifier à l’utilisateur pour peaufiner la meilleure expérience utilisateur possible.

L'écran d'inscription dans l'application mobile de Curvo

Où trouves-tu ton inspiration ?

Comme toujours c’est difficile à dire, ça vient souvent de tout un tas de trucs différents, souvent des marques de vêtement tournées vers un public jeune et branché. Sur ce projet j’ai surtout eu la chance de pouvoir me reposer sur une charte graphique assez forte et originale créée par Marta Veludo, ce qui m’a permis de vraiment m’amuser.

Qu’est-ce qui a été le plus difficile à réussir dans le design de l’application mobile de Curvo ?

Le challenge le plus compliqué résidait dans le questionnaire MiFID que chaque fournisseur de services d’investissement doit faire remplir à ses clients. C’est une étape assez longue et quelquefois compliquée qu’il a fallu rendre à la fois le plus attrayant et le plus instructif possible. J’espère qu’on a fait un travail correct !

Qu’est-ce qui t’as le plus plu dans le travail sur Curvo ?

Comme je l’ai dit, la charte graphique qui est à l’opposé de ce sur quoi j’ai l’habitude de travailler en général m’a permis de vraiment sortir de ma zone de confort et de m’exprimer d’une manière totalement transformée. C’était très fun, cette mission est passée trop vite !

Tableau de bord dans l'application mobile de Curvo

Peux-tu partager quelque chose dans l’app dont tu es vraiment fier ?

J’aime beaucoup la méthode de signature qui je trouve rend l’interaction avec l’application très sympa. L’autre chose que j’aime particulièrement c’est le langage (tone of voice) qui joue aussi un rôle majeur dans le lien qu’on crée avec le client.

Investis-tu tes économies ?

Pas encore, j’ai préféré me tourner vers l’immobilier dans un premier temps. Mais pas trop de doute que je vais finir pas diversifier mes investissements et me tourner vers Curvo.

Pourquoi penses-tu qu’un service comme Curvo est nécessaire ?

De nos jours, investir dans les marchés reste très opaque pour la majorité des gens. Même si beaucoup d’efforts sont fait pour démocratiser l’investissement, ça reste malheureusement un business dans lequel il faut être initié.

Je pense que Curvo peut vraiment aider à briser la glace, orienter les gens correctement et les pousser à franchir le pas. Surtout que si on prend la peine d’apprendre à un grand nombre de gens comment investir son argent dans des placements durables et responsables, ça peut avoir un impact bénéfique énorme sur notre planète.

Où les gens peuvent-ils en apprendre davantage sur toi et ton travail ?

J’ai un portfolio en ligne que je mets à jour régulièrement: with.study

Sinon n’hésitez pas à me contacter si vous voulez discuter de tout ce qui touche au design!

Les contributions de Pierre à Curvo ne sont pas encore visibles car nous n’avons pas encore lancé l’application. Mais nous sommes vraiment satisfaits de son travail et nous sommes sûrs que vous allez adorez l’application !